Les Traitements Naturels pour Soigner les Infections Urinaires à la maison (Remèdes de grand mère qui marchent)

Une infection urinaire est souvent fréquente chez les femmes que chez les hommes. Il s’agit d’une infection qui affecte le système urinaire comme les reins, la vessie, l’urètre ou encore la prostate chez la gent masculine. On rencontre en général trois types d’infections urinaires à savoir la cystite, la pyélonéphrite, et l’urétrite. On distingue également deux formes d’infection urinaire : aigu ou chronique.

Pour guérir une infection urinaire, le médecin prescrit des traitements conventionnels médicamenteux accompagnés d’antibiotiques. Toutefois, il existe également des solutions naturelles qui s’avèrent être efficaces et qui aident à lutter contre les infections urinaires. Avant de passer aux meilleurs remèdes naturels pour soigner efficacement et définitivement une infection urinaire, découvrons les spécificités de cette maladie ainsi que les différents moyens de traitements conventionnels qui existent.

INFECTION URINAIRE Traitement naturel

Les signes d’une infection urinaire

Nombreux sont les symptômes possibles permettant d’identifier qu’on est atteint d’une infection urinaire. Parmi ces signes, il se peut qu’on ait des envies fréquentes d’uriner le jour et même pendant la nuit. On a une impression constante d’avoir besoin d’uriner.

On ressent des brûlures ou des douleurs au moment d’uriner. Des urines troubles ou brouillées apparaissent et dégagent une mauvaise odeur. Lorsqu’on est en train d’uriner, ou parfois après, on sent une pression dans le bas-ventre. De plus, on remarque une coloration de l’urine ou encore la présence de sang.

Par ailleurs, le diagnostic d’une infection urinaire est confirmé grâce à l’utilisation d’une bandelette urinaire. Il faudra quelque fois effectuer une analyse d’urine pour obtenir un diagnostic plus détaillé. Vous devez comprendre qu’il ne faut surtout pas prendre cette infection à la légère, et ne pas s’automédiquer afin d’éviter que le cas s’aggrave. Ainsi, il est vivement recommandé de consulter un médecin avant toute chose.

Les différents traitements antibiotiques pour soigner une infection urinaire

En général, une infection urinaire se soigne par la prise d’antibiotiques. Seul, votre médecin pourra vous prescrire les médicaments adéquats qui vous permettront de guérir. Les douleurs dans le bas-ventre peuvent en général être soulagées avec des analgésiques comme l’ibuprophène ou l’acétaminophène.

Par ailleurs, même si les signes de la maladie disparaissent rapidement, il est nécessaire de suivre au complet le traitement prescrit par votre médecin pour éviter une récidive et pour empêcher la bactérie d’évoluer et de résister aux antibiotiques. Un traitement à très faible dose ou des doses sub-inhibitrices, et prolongé, qui dure entre 6 à 12 mois est souvent recommandé. Les molécules les plus utilisées en cas d’infection urinaire sont la cotrimoxazole et la nitrofurantoïne.

En outre, d’autres protocoles d’utilisation peuvent aussi être adoptés en prenant en considération la fréquence des récidives ainsi que le mode de vie du patient :

# L’antibioprophylaxie postcoïtal

Ce traitement est efficace lorsque la cystite apparaît des rapports sexuels. Afin de prévenir l’apparition de cette maladie, un comprimé d’antibiotique est suffisant. L’avantage de ce traitement est la diminution des doses d’antibiotiques à avaler et permet d’économiser un peu d’argent grâce au coût de traitement réduit.

Toutefois, l’inconvénient de ce traitement est qu’il ne permet pas d’éliminer à long terme tout risque d’infection urinaire.

# L’antibioprophylaxie continue

En ce qui concerne ce type de traitement, le patient doit prendre un comprimé tous les soirs avant d’aller se coucher tous les soirs pendant 6 mois.

Cela permet de diminuer le taux des récidives de 80 %. Cependant, l’antibioprophylaxie continue provoque des effets secondaires comme des éruptions cutanées, des nausées, une candidose buccale ou vaginale. De plus, il favorise le développement de bactéries résistantes.

# L’automédication

Les patients éduqués sont souvent intéressés par cette option. Ce traitement est d’autant plus efficace dans le cas où les récidives ne sont pas très importantes. Il consiste à donner une prescription au patient ou à la patiente qui est à utiliser dès l’apparition des premiers symptômes de l’infection urinaire.

On remarquera ensuite que les épisodes d’infections se font de plus en plus rares durant le traitement. Malheureusement, l’inconvénient de cette option est qu’à l’arrêt de la prophylaxie, les récidives sont plus fréquentes.

Les meilleurs remèdes naturels pour soigner une infection urinaire

Il existe de nombreuses astuces de grands-mères qui permettent de soigner une infection urinaire. De plus, vous n’aurez pas besoin de dépenser des sommes importantes pour l’achat de médicaments et vous pourrez faire des économies, car la plupart des produits sont ceux qu’on voit souvent à la maison.

# Décoction d’échinacée

echinacea contre les infections urinaires - Traitement naturel

L’échinacée est connue pour ses propriétés qui permettent de stimuler le système immunitaire. Il est possible d’utiliser les racines pour la préparation d’une décoction pour guérir une infection urinaire.

Pour cela, il vous faudra 1 g d’échinacée pour une tasse de tisane, soit 25 g pour 500 ml d’eau. Faits bouillir les racines dans l’au durant 5 à 10 minutes. Consommez-en 3 tasses par jour pendant votre cure.

# L’orthosiphon

orthosiphon contre les infections urinaires - Traitement naturel

L’orthosiphon est à utiliser en cas de crise d’infection urinaire, c’est-à-dire quand la vessie est enflammée et que vous ressentez des douleurs, et si ça brule lorsque vous urinez.

En effet, ayant des vertus anti-inflammatoires et diurétiques, l’orthosiphon est une plante qui aide l’organisme à détruire les bactéries causant les infections urinaires et à réduire l’inflammation de la vessie. Faites une tisane composée de 6 à 12 g d’orthosiphon séchée bouillie dans 1 litre d’eau. Buvez cette décoction dans la journée pendant une crise et quelques jours après.

# L’huile essentielle de tea tree

huile essentielle de tea tree Infections urinaires - Traitement naturel

L’huile essentielle de tea tree aide à éliminer l’infection urinaire et à limiter les douleurs du bas-ventre. Possédant des propriétés anti-infectieuses, elle est efficace contre les colibacilles, bactéries causant les infections urinaires.

Elle permet aussi de calmer les douleurs grâce à son action anti-inflammatoire. Par ailleurs, ce produit est à utiliser par voie cutanée.

Diluez l’huile essentielle de tea tree à 5 % ou bien environ 5 gouttes pour une cuillère à café d’huile végétale type amande douce. Ensuite, appliquez ce mélange en massage sur le bas-ventre 4 à 5 fois par jour dès que vous sentez que votre vessie est sensible.

# Le jus de canneberge

jus de canneberge infections urinaires - Traitement naturel

Certaines études ont démontré que le jus de canneberge est un excellent remède pour prévenir une infection urinaire. Il aide en effet à éviter l’apparition des bactéries à l’origine de la maladie. Il contient également un antibiotique très doux.

Pour favoriser votre traitement contre les infections urinaires, vous pouvez boire environ 120 ml de jus de canneberge par jour afin que votre vessie soit toujours saine. Mais si vos douleurs sont fréquentes, on vous recommande de boire deux à quatre verres de jus de canneberge par jour. Pour découvrir l’utilisation de canneberge en traitement de fond.

Il a été prouvé aussi que l’aloe vera et le jus de canneberge forment une excellente synergie pour se débarrasser efficacement et rapidement des infections urinaires, en cure de 2 à 3mois.

>>> Produit conseil : Aloe Berry Nectar présenté ici.

Les mesures naturelles de prévention à adopter

# Boire beaucoup d’eau

Si vous êtes victime d’infections urinaires récurrentes, vous ne devez pas oublier de boire beaucoup d’eau, pouvant aller jusqu’à huit verres par jour. De plus, il est indispensable d’uriner au minimum tous les quatre à cinq heures. L’eau est en effet un excellent élément pouvant vous aider à éliminer les bactéries.

De plus, il ne faut surtout pas se retenir lorsqu’on a envie d’uriner, car cela est nocif et favorise la multiplication des germes dans l’urine et risque d’étirer la vessie. Découvrez plus de détails sur le site sante.lefigaro.fr.

# Avoir une bonne hygiène

Après les rapports sexuels, la femme doit s’essuyer de l’avant vers l’arrière afin d’éviter que les bactéries se répandent vers les voies urinaires. Pour éliminer les bactéries, les femmes t les hommes doivent également uriner après les rapports sexuels.

Par ailleurs, l’utilisation d’un savon simple pour la toilette des parties intimes et du périnée est aussi adaptée. Évitez de recourir à une solution antiseptique qui ne pourra pas donner de résultat, qui génère souvent des intolérances et qui modifie la flore normale du périnée.

# Le bicarbonate de soude

Pour prévenir les premiers symptômes d’une infection des voies urinaires, ou bien pour traiter la maladie dès son apparition, le bicarbonate de soude est une bonne substance à utiliser, car il neutralise l’acidité dans l’urine et favorise la récupération. Cette astuce consiste à ajouter une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau, puis de le boire.

# L’infusion de bouleau et le jus de céleri branche

Le bouleau et le céleri branche possèdent des propriétés qui aident à traiter et à prévenir les infections urinaires. Pour le bouleau, utilisez ses feuilles en infusion pour trois à quatre tasses par jour. En ce qui concerne le jus de céleri, branche, buvez-en 200g trois fois par jour.

Vous pouvez aussi compléter votre traitement médicamenteux classique par 200g de jus de céleri branche et un grand verre d’eau trois fois par jour. Il est également possible de déguster de la soupe de céleri tous les deux jours pour prévenir les douleurs.

# Boire du thé au persil

Même si la texture du persil n’est pas agréable, il est efficace pour lutter contre les infections urinaires. En effet, le persil possède des propriétés purifiante et diurétique permettant de lutter contre les risques de cystite.

Pour faire préparer votre thé au persil, il faudra faire bouillir de l’eau, puis y mettre un bouquet de persil en infusion. Patientez quelques minutes avant de boire votre thé au persil. D’autres boissons médicinales qui permettent de prévenir l’infection urinaire seront bientôt ajoutées à cet article en complément pour avoir le guide le plus complet et utile possible.

Si vous connaissez des remèdes naturels contre les infections urinaires, partagez les avec nous dans les commentaires. Cela pourrait intéressé toute personne soufrant de cette affection.

Merci d’avance.

Laisser un commentaire